Billetterie La Chapelle : Réservez votre billet

Lizzie

Lizzie

  • Ven. 15 sept. de 19 h 30 à 22 h
  • La Chapelle des Lombards - Paris
  • « Navigante » est le premier album de Lizzie. De rive en rive, la saudade à fleur de peau, Lizzie navigue au fil de ses sentiments, sur des océans incertains… au bord des falaises, entre envie, rêve et poésie. À chaque chanson elle chavire. Mais elle chavire avec plaisir. Accompagnée par Philippe de Sousa à la guitare portugaise, ce concert sera un plongeon dans la saudade. Un concert unique avec des amis artistes invités...

    www.folk-lizzie.com https://www.facebook.com/LizzieOfficiel https://www.youtube.com/user/lizziemisslizzie

À partir de 10,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Nina Van Horn

Nina Van Horn

  • Sam. 16 sept. de 19 h 45 à 22 h
  • La Chapelle des Lombards - Paris
  • Virage au pays du jazz mais pas que pour le nouveau show de NINA VAN HORN :“Mississipi Goddam” un voyage dur et sublime au pays de la ségrégation et des Droits Civiques sur fond de Funk, de Blues et de Jazz avec l’arrivée d’un percussionniste de génie Mathias Bernheim, spécialiste des rythmiques africaines, il allie la batterie aux percussions avec un rare talent , Leandro Aconcha , époustouflant pianiste jazz dont le premier prix de Conservatoire lui permet de plonger avec délice dans le répertoire très pianistique de Nina Simone. Rajoutez à cela Masahiro Todani, guitariste qui a mis à genoux les Chinois lors de leurs dernière tournée et la basse insolente de Denis Aigret voilà une idée de la sauce d’accompagnement de ce plat de “Résistances” à la fois soul, jazz et blues.

    Home

À partir de 10,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Full Sun

Full Sun

  • Sam. 23 sept. de 19 h 45 à 22 h
  • La Chapelle des Lombards - Paris
  • FULL SUN, C’est la rencontre de musiciens venant d’horizons divers : Classique, Latin-Jazz, Biguine, Reggae, Gwoka... Leur musique aux sonorités chaudes vous invite à la danse et au partage. FULL SUN, c’est 7 musiciens sur scènes : Chant : Corinne Piano : Nuccia Flûte : Claude Basse : Gaëlle Percussion : Rudy Batterie : Patrick Tromboniste : invité.

À partir de 12,00 €

+ 0,79 € frais de loc.

Samuelito

Samuelito

  • Mer. 27 sept. de 19 h 45 à 22 h
  • La Chapelle des Lombards - Paris
  • Samuelito rend hommage à la guitare et aux musiques qui l’ont guidé. Tout en conservant son identité flamenca, il nous fait voyager et revivre les rencontres musicales qui ont marqué sa vie, de la Bretagne à l’Afrique en passant par l’Espagne et les pays de l’Est... Un artiste qui voyage de musique en musique, sans jamais perdre de vue sa voix intime, unique, son chant profond, son chemin, celui qu’il trace simplement en avançant.

    https://www.samuelitomusic.com/

Kaïsa

Kaïsa

  • Sam. 7 oct. de 19 h 45 à 22 h
  • La Chapelle des Lombards - Paris
  • Le groupe Kaïsa, avec la sortie de son album "Open to the sky", amorce un virage artistique avec des influences musicales qui métissent le Jazz, la Soul et la World.

    Kaïsa, s'est d'abord produit pendant quatre ans en duo ( "Isa duo"), autour du guitariste compositeur Karim Malki et de la chanteuse Isabelle Segrétier, -tous deux détenteurs de l'âme du groupe - avant de s'enrichir d'une section rythmique, de percussions, et d'une flûtiste multi-instrumentiste, pour une série de concerts parisiens, qui a débuté en 2016 (La Dame de Canton, Le Trac, Le Sunside, Le Marcounet, Le Backstage ...).

    Site web : http://www.karimmalki.com/actualite-isa-duo/ Soundcloud :


    Facebook : https://www.facebook.com/kaisa.isa.duo

À partir de 10,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Mr John & Le Comité Central du Blues

Mr John & Le Comité Central du Blues

  • Sam. 14 oct. de 19 h 45 à 22 h
  • La Chapelle des Lombards - Paris
  • Fondé en 2003 à l'initiative de Mister John, le Comité Central du Blues a vu ses effectifs évoluer au gré des routes de chacun. Toujours attentif à la couleur et toujours centré sur le plaisir de jouer, le CCB est resté fidèle à l'idée de départ : un blues en français dans le texte, écrit et interprété par Mister John, et qui laisse la part belle au groove et à la guitare...

    Cet album est animé par une structure rythmique solide et classique, assurée par Catherine, la batteuse de nos rêves, qui encadre la basse bourdonnante de Benoît. La voix sombre de Mister John dialogue avec la guitare poétique, envoûtante et souvent inattendue de Fabrice. Pour l'occasion, Jean-Paul aux claviers ajoute à l'ambiance de quatre titres, et Filoo a posé son harmonica langoureux sur deux autres...

    Ces deux spécial guest ont été les renforçateurs de goût, alors que l'ami Georges a été le colorant sans le quel le blues n'est plus vraiment tout bleu...

    La langue de Molière n'est pas faite pour chanter le blues... En revanche, elle est certainement faite pour dire et raconter... Ça, c'est dit... Quand on n'est ni noir ni pauvre, ni seul, ni originaire du Delta. Qu'on n'a pas fait partie d'une chorale Baptiste dès l'âge de cinq ans et que sa mère n'a pas été abandonnée par un père alcoolique et précaire à l'age de 3 ans. Que celle-ci ne s'est pas mise en ménage avec un vague voisin miteux, mais sublime guitariste. Que par ailleurs, celui-ci ne vous a pas transmis tous les secrets du peuple du blues, et que par comble de malchance, votre accent américain est juste bon à tenir le rôle du français simplet dans une mauvaise comédie de Broadway...

    Votre avenir dans le Blues est sûrement compromis. Mais, quand en plus vous n'êtes né ni à Chicago, ni à Austin, ni à New York, ni dans un bled pourri et rural dans un état encore ségrégationiste... Alors, il est vraiment dur de chanter le blues. Mais... par un hasard heureux et salvateur, vous vous appelez Mister John. Et ça... ça fait incontestablement blues... En plus si votre gueule en dit long sur vos idées et vos chemins, et votre voix parle alcools durs, tabacs forts et nuits blanches... Ça... ça fait super blues blanc...

    Il reste alors l'imaginaire, les références, l'humour, un certain état d'esprit, et... le groove... Un voyage purement illusoire, en français dans le texte pour les amoureux du blues exotique, avec des mots légers et parlés... Un blues français, écrit juste pour dire, et juste pour rire. Mister John le raconte : " La puissance du blues est planétaire... Respect pour ses racines de souffrances. Il exprime les joies et les peines (air connu) sous toutes les latitudes. On en trouve aux quatre coins de l' Afrique, en plein coeur du Sahara, en Inde, au Japon, en Angleterre (terre de blues s'il en est), en Allemagne, en Norvège, et puis... en Espagne, où le Flamenco est le blues gitan-andalou par excellence... " Le blues, c'est grave et c'est léger... C'est loose et sexe, futil et poétique... Le blues, c'est élégant et populaire, trivial et élitiste... Celui de Mister John est affranchi et francophone.

The Soul Blade Orchestra

The Soul Blade Orchestra

  • Sam. 21 oct. de 19 h 45 à 22 h
  • La Chapelle des Lombards - Paris
  • Dans le cadre du Festival JAZZ SUR SEINE 2017

    --

    "The Soul Blade Orchestra", nom de cet orchestre et titre de ce premier album, propose un univers assez varié dans ses couleurs, allant de pièces pour guitare solo en passant par la formule quartet et sextet (vibraphone, saxophones, rythmique). Le paysage musical est très personnel et résume les rencontres artistiques (Daniel Goyone, Jean Christophe Cholet…) que Thierry Collin a pu faire ces dernières années. Sa musique est toujours très lyrique et très arrangée. Un grand nombre de musiciens et d’auditeurs en parlent comme d’une « musique à l’image ».

    Chaque composition est motivée par l’envie de partager le plus sincèrement possible des émotions puisées dans son parcours de vie. Chaque titre inspire une pensée, une invitation, une communion d’une vie riche en émotions. Beaucoup de spectateurs sortant des concerts du « Soul Blade Orchestra » parlent d’une musique extrêmement profonde et touchante.

    Thierry Collin puise son inspiration dans un paysage éclectique. Il laisse entendre des couleurs harmoniques qui viennent de la musiques classique, du jazz mais aussi des musiques du monde ou de la musique folk qu’il affectionne tout particulièrement. L’aspect rythmique de sa musique nous vient très souvent de différents pays ou de régions comme l’Inde ou les Balkans.

    Le pianiste compositeur Daniel Goyone a eu une influence capitale sur son mode d’écriture. L’improvisation n’est utilisée que comme un ingrédient offrant de la liberté d’expression aux musiciens et permettant aussi de donner de « l’air » à cette musique très dense du point de vue de l’écriture et de l’arrangement.

À partir de 10,00 €

+ 0,49 € frais de loc.

Rue la Môme, hommage à Edith Piaf

Rue la Môme, hommage à Edith Piaf

  • Ven. 17 nov. de 19 h 45 à 22 h
  • La Chapelle des Lombards - Paris
  • Rue la Môme est un spectacle dédié à Edith piaf, qui revisite ses plus grands succès autant que certains trésors méconnus. Cindy assumant la lourde responsabilité de cette performance vocale, accompagnée de Kris au violon et Alex à l'accordéon, s'échangeant la guitare, vous replongerez dans les différentes périodes de la Môme Piaf, de ses débuts dans la rue à sa consécration à l'Olympia de Paris.

    https://www.facebook.com/CidetKris/

À partir de 10,00 €

+ 0,49 € frais de loc.